Mieux connaître le coton bio

Tout savoir sur le coton bio et ses atouts

 

Un textile biologique est issu d’une fabrication respectant les normes de l’agriculture biologique. Les processus de fabrication du coton bio n’utilisent donc pas de produits chimiques ou toxiques pour la nature et l’être humain. S’il respecte la nature, il respecte aussi votre peau.

 

 

Le coton bio

 

Le coton est une fibre d’origine végétale qui est le plus souvent transformée en fil avant d’être tissée dans le but de fabriquer des tissus. Dans le monde, le coton est la fibre naturelle la plus produite. Il représente plus de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles, ce qui est considérable. Le coton biologique provient de cultures qui n’utilisent donc aucun produit chimique. Tout le processus de fabrication se plie au respect de la nature et de la personne, qu’il s’agisse du producteur ou du consommateur.

 

 

La fibre de coton bio est plus douce, plus souple, plus anallergique que la fibre classique. On cultive le coton biologique à l’aide de compost naturel, qui vient remplacer les engrais chimiques. Il est également sans OGM et implique une consommation d’eau moindre en comparaison de celle requise par l’agriculture traditionnelle. Mais la culture biologique du coton permet aussi aux producteurs de réduire leurs investissements et d’améliorer les conditions de travail dans le monde.

 

 

Le coton biologique et classique

 

Ce que l’on sait moins, c’est que la grande majorité de nos vêtements sont conçus à partir de cultures traditionnelles. Ces cultures utilisent des pesticides et des traitements chimiques sur le coton. Cette forme de production de coton est l’une des plus polluantes de la planète. Mais lorsqu’il y a utilisation de produits chimiques, il y a aussi un risque réel pour la santé des consommateurs.

 

 

Le coton certifié comme « biologique » est aujourd’hui cultivé dans vingt-deux pays différents, et principalement en Inde, en Turquie, en Chine et aux États-Unis. En comparaison de la production traditionnelle de coton, les cultures biologiques sont marginales puisqu’elles ne représentaient que 0,1 % il y a quelques années. Cependant, la prise de conscience mondiale envers l’importance de préserver la planète tend à faire augmenter cette part. Aujourd’hui, le coton biologique séduit.

 

 

Pourquoi choisir le coton bio 

 

Pourquoi devrions-nous privilégier le coton biologique et les fibres naturelles?

 

 

Un geste pour la planète

 

Choisir du coton bio, et des textiles biologiques en règle générale, revient à contribuer au développement de la culture biologique. On réduit ainsi son impact environnemental de manière considérable, tout en mettant un frein à la production traditionnelle du coton, bien plus néfaste pour la planète.

 

 

Le coton est actuellement l’une des cultures qui utilisent le plus de pesticides à travers le monde. Au total et à l’échelle mondiale, la culture du coton consomme plus de 20 % des insecticides agricoles, sur une surface qui ne représente que 2,5 % des terres agricoles. De plus, la production d’un kilogramme de coton requiert l’utilisation de 7 000 à près de 30 000 litres d’eau, et près de trente traitements par année.

 

Du coton bio et des vêtements éthiques

 

Les conditions de travail dans les cultures de coton, même situées à des milliers de kilomètres, comptent. Elles sont directement liées à nos choix de consommation. La culture traditionnelle du coton génère un fort endettement chez les paysans, mais aussi leur empoisonnement. Selon l’Organisation mondiale de la santé, chaque année, un million de personnes sont intoxiquées et 22 000 décèdent en raison de leur travail dans les champs de coton.

 

 

De plus, la fabrication industrielle de textiles provenant des pays émergents se fait toujours à bas coûts, et toujours au détriment des conditions de travail des employés, qui ne sont parfois que des enfants. Soutenir le développement du coton équitable et biologique est la meilleure manière de lutter contre ces phénomènes.